Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Accueil «   Infos pratiques «   Services du Pays Roussillonnais «  

La Centrale Nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice

La centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice est une usine de production d’électricité dont le combustible est de l’Uranium 235 qui, lors de sa fission dans le cœur du réacteur, émet des rayonnements ionisants. Des barrières matérielles et une conception particulière des installations protègent de ces rayonnements ionisants.

Par ailleurs, la protection des intervenants dans la centrale est assurée par l’application permanente d’un ensemble de règles et de méthodes qui constitue la base de la radioprotection.

La surveillance et le contrôle des installations sont des engagements quotidiens et des priorités. Les contrôles sont renforcés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire et les services spécialisés des ministères concernés (Intérieur, Industrie, Environnement et Santé).

Toutes les précautions sont mises en œuvre pour qu’un accident, avec des conséquences graves pour les personnes et l’environnement, soit évité.
Néanmoins, les pouvoirs publics doivent prendre en compte le risque, même infime, d’un tel accident.

Le risque nucléaire est un risque d’exposition radiologique pouvant apparaître lors d’un rejet important de radioactivité dans l’environnement. En cas d’accident nucléaire majeur, les risques sont de deux ordres :

- Un risque d’exposition externe à distance ou au contact.
À distance, il est dû au rayonnement émis par le nuage radioactif et par le dépôt au sol de ce nuage. La mise à l’abri permet de réduire le risque. Au contact, des particules peuvent se déposer sur la peau ou les cheveux. Ce dépôt s’élimine par un simple lavage.

- Un risque d’exposition interne en cas d’inhalation d’air contaminé, d’ingestion de produits alimentaires contaminés ou de passages de produits radioactifs au travers d’une blessure cutanée. Dans ce cas, la contamination peut s’éliminer par les voies naturelles ou par un traitement médical approprié.

Les mesures en cas d’accident


En cas d’événement limité à l’intérieur de la centrale, l’exploitant prend des mesures d’urgence avec l’aide éventuelle des secours externes. Il met en place le Plan d’Urgence Interne (PUI).

Si l’événement s’étend à l’extérieur de la centrale, c’est le Préfet, prévenu par l’exploitant, qui coordonne l’ensemble des moyens d’intervention et de protection de la population en mettant en œuvre le Plan Particulier d’Intervention (PPI).

Une plaquette d’information sera diffusée à l’ensemble des habitants de la zone des 10 km autour de la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice (appelée zone PPI). Elle informera les habitants de la conduite à tenir, à la demande des pouvoirs publics, en cas d’événement particulier.