Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Accueil «   Découvrir «   Les quartiers «  

Lavoir du Chanet

Appelé également Fontaine du Chanet, situé au coeur de ce hameau.

Le Chanet est le hameau qui a eu pendant longtemps la densité de population la plus forte de la commune.

Au cours des annéees 1810 à 1850, le conseil municipal s'attache à l'entretien et à la réfection des chemins vicinaux. Les archives mentionnent le chemin de la "calamarde" et en 1848, le chemin qui, du centre du village conduit à la "route royale n°7", en passant par le Chanet.

En 1845, la commune s'engage "à faire construire une fontaine publique sur la place de Saint-Prim, un lavoir au hameau du Chanet à faire rétablir la fontaine au hameau de Toisieu".

Un captage existe sous la rue du Chanet, le réservoir communiquant avec la fontaine par une canalisation en poterie.

La galerie

Une galerie où l'on se tient debout alimente le village en eau.

Jusqu'aux années 60, le lavoir était utilisé par les habitants du quartier. Tous les lundis, 5 à 6 lavandières se retrouvaient autour du bassin pour laver leur linge. Chacune avait une place définie et ne pouvait en changer sous peine de créer un incident. La veille du lavage des draps, elles récuraient elles-mêmes le bassin.

Cette fontaine-lavoir servait également d'abreuvoir à une trentaine de vaches et de chevaux.

Le hameau, construit sur une pente, est installé au bord de la zone agricole de la "Grande Terre".

Signes du temps des "Soyeux Lyonnais" et de la culture du ver à soie, les mûriers marquent encore le paysage : plantés le long des chemins et des champs, on en dénombrait 1200 en 1882. La vente des cocons constituait alors un revenu complémentaire pour les paysans.