Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Accueil «   Découvrir «  

Saint-Prim

Le Centre Village regroupe les bâtiments communaux, mairie, école autour de la place de l'église.

Sans remonter à de lointaines origines, on peut penser que le village s'est constitué autour de la "maison forte", dont on a connaissance d'un propiétaire en 1493, et de l'église qui à l'époque possédait un clocher roman. Selon les notes de M. Emmanuel Jullien de Pommerol, la maison forte appelée "château" par la suite, a pris son volume actuel vers 1780.

L'église

L'église, qui s'était écroulée en partie en 1849 a trouvé sa forme actuelle vers 1850, avec le transfert du cimetière qui jouxtait alors l'édifice. Dans la dernière décennie du XIXème siècle, un nouveau clocher a été construit.

Bâtiment des Religieuses de la Providence

Autre élément important du village, le bâtiment des "Religieuses de la Providence" qui en ont hérité en 1844 : après diverses destinations, il devint maison de convalescence pour dames. Cette maison a vu la présence des religieuses jusqu'en 1994.

L'association qui leur a succédé a fait construire l'actuel "Mas des Champs", mis en service en 2000, en tant que centre de convalescence. Ce centre est très connu et apprécié.

Au début du XXème siècle, on s'imagine le centre du village entre l'église, le "château", la maison de convalescence et les 2 cafés-restaurants. Les bâtiments de l'école seront construits en 1918.

La configuration actuelle du centre s'est mise en place à partir de 1990, avec d'importantes modifications :

  • la construction de la Mairie
  • la création de 15 logements dans les anciens bâtiments de la maison de convalescence
  • l'agrandissement de l'école
  • l'installation d'un salon de coiffure, à la place d'un café-restaurant
  • la création de nouveaux logements dans le château et d'un nouveau lotissement sur les terrains adjacents du vallon de "la Source"
  • l'aménagement, la transformation de l'intérieur de l'église, ainsi que de la place (commande publique du Ministère de la Culture)