Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Accueil Découvrir patrimoine

Les Pressailles à Saint-Prim

Après que la troupe des vendangeurs ait achevé la cueillettes, c'est au tour des vignerons de s'affairer : raisins blancs et rouges seront pressés... de rejoindre les grands fûts qui les attendent au frais dans la cave.


Une grappe de Syrah
Les vignerons Henri Gerin et Pierre Verrier
Saint-Prim, comme toutes les communes rurales, possédait une surface importante de vignes, avec une pointe à 140 hectares en 1882.

Aujourd'hui, le vignoble a bien diminué : quelques familles perpétuent la tradition et produisent encore un peu de vin, principalement du rouge, destiné à la consommation des ménages.

Les vendanges sont l'occasion de se retrouver entre amis. Les raisins qui sont restés à fermenter dans les cuves de bois sont ensuite disposés sur le pressoir.

L'équipe des vendangeurs
Et du blanc...
 

Les Pressailles permettent de faire revivre le matériel ancien, jalousement conservé.   

Le "vin de Saint-Prim" a connu ses heures de gloire au cours du XXième siècle. En effet, produit sur un terroir granitique semblable à celui de la rive droite du Rhône, le "vin nouveau" était apprécié dans les cafés de Vienne, particulièrement au cours du dernier trimestre de chaque année.

Dans la cuve après la fermentation
Pierre Verrier et André Baule à l'oeuvre
Bernard et Henri Gerin, Pierre Verrier....on découpe
Bernard et Henri- découpage de la pressée à la "dailleuse".

Le vin nouveau ... invitation !

A votre santé .... avec modération.