Informations pratiques

nuisances sonores - feux

par arrêté préfectoral, les travaux de bricolage ou de jardinage sont règlementés

Les travaux pouvant créer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, peuvent être effectués uniquement :

Les jours ouvrables : de 7h à 12h et de 14h à 19h30

Le samedi : de 9h à 12h et de 15h à 19h

Les dimanches et jours fériés : de 10h à 12 h

Travaux d'habitation ou de ses abords

Tous les travaux d’aménagement, de modification d’habitations et de leurs abords, (piscine, abris façade, fenêtres, toitures...etc.) quelle qu’en soit l’importance, doivent

faire l’objet d’une déclaration. N’hésitez pas à contacter le secrétariat de mairie avant de commencer les travaux au 04 74 56 42 70.

Travaux d'élagage obligatoire : consulter L'élagage un enjeu pour tous

Les feux

Par arrêté préfectoral, les feux sont interdits tout au long de l'année.

Les végétaux, tels que les branchages et les taillages de haies, sont acceptés gratuitement en déchetterie.

Propriétaire de chien

Ne laisser pas hurler votre chien le jour et la nuit (c’est très mauvais pour sa santé etsonmoral!)Ilenvadela tranquillité de vos voisins.

Le propriétaire du chien perturbateur pourrait se voir condamner à une amende de 450 € et à la confiscation de l’animal.

Enfin nous vous rappelons que la divagation des chiens de toutes races est interdite de jour comme de nuit. Vous êtes responsables de tous les accidents qui pourrait être la conséquence de leur divagation.

Pour les chiens de 1ère et 2ème catégorie :

Les propriétaires de chiens en catégorie 1 et 2 doivent être titulaires d’un permis de détention. En cas de contrôle, la non présentation de ce permis de détention est passible d’une amende d’un montant de 750 €. Ce permis est délivré par le maire, sur présentation d’un certain nombre de documents : notamment une évaluation comportementale du chien délivré par un vétérinaire, une attestation d’aptitude du maître décernée par un formateur agréé et le carnet de santé de l’animal.

Le défaut de permis de détention est puni de 3 mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende.

Retourner en haut